L’État n’a pas interjeté appel

Le greffe de la Cour administrative d’appel de Bordeaux a seulement transmis un appel de la SNCF.

L’État n’a donc pas fait appel. Aucun fonctionnaire, aucun ministre, n’a fait la moindre déclaration sur le jugement de Toulouse. On ignore donc totalement ce que sera sa position dans les procès comparables intentés par de nombreuses victimes.